Loading...
 
à ne pas confondre avec le Centre Pompidou, le Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris, surnommé le MAM, est situé dans le 16e arrondissement, dans le Palais de Tokyo construit pour l'exposition universelle de 1937.



introduction





Pour les enfants

Image


Infos pratiques




  • La visite de la collection permanente est gratuite.
  • adresse : 11, avenue du Président Wilson, 75116 Paris

Actualités

N/A
  • Zeng Fanzhi
    Langue Français Type de l'expo: LocalBandeau haut: Date début: Vendredi, octobre 18, 2013Date fin: Dimanche, février 16, 2014Chapeau: Première rétrospective française du peintre chinois Zeng Fanzhi du 18 octobre 2013 au 16 février 2014. Aussi bien reconnu par les collectionneurs que par le milieu institutionnel, <strong>Zeng Fanzhi utilise depuis les années 1990 un langage original, marqué par son évidente filiation à l’art asiatique ainsi que par les nombreuses influences occidentales parvenues jusqu’à lui.</strong> C’est au travers de cette écriture totale que le regardeur se souvient de la tradition du paysage dans la peinture chinoise, tout autant qu’il pense à Warhol, Bacon, Balthus ou Pollock. Cependant, l’œuvre de Zeng Fanzhi peut difficilement être réduite à une assimilation de parangons traditionnels et modernistes. En ayant multiplié les styles et les thématiques, l’artiste fait preuve d’une volonté de recherche, tant picturale qu’intellectuelle, et d’une technique contrôlée. La confrontation à ces toiles laisse le spectateur seul face à une infinité, comme une étreinte dans le monde intérieur de l’artiste.Texte: L’œuvre de Zeng Fanzhi mélange histoire de la Chine et histoire personnelle. Ses souvenirs de jeunesse, lorsqu’il vivait près de l’hôpital de Wuhan, marque la première série de toiles qui représentent opérations, salles d’attente, viandes et corps dévêtus. D’autres toiles des années 2000 rappellent le passé politique de la Chine, comme Tian’An Men (2004) où l’on reconnaît Mao. Et si les tableaux appartenant aux Mask Series sont encore sous l’influence du Pop Art, les récents portraits et paysages s’approchent d’une abstraction plus sombre. Ces polyptyques gigantesques, barrés de ronces d’où fourmillent animaux et corps humains, sont d’un expressionnisme contenu qui se réfère à la peinture allemande et en particulier à celle de Dürer. Cette exposition est l’occasion de découvrir l’ensemble de la carrière de Zeng Fanzhi, à travers un accrochage à rebours, d’une quarantaine de toiles et de sculptures de 2013 à 1990. À la suite de plusieurs expositions monographiques (The National Gallery for Foreign Art, Sofia, 2010 ; Rockbund Art Museum, Shanghai, 2010 ; Francisco Godia Foundation, Barcelone, 2009 ; Musée d’Art Moderne de Saint-Etienne Métropole, France, 2007), le Musée d’Art moderne de la Ville de Paris propose une lecture de cet oeuvre conçue en étroite collaboration avec l’artiste. Biographie : Zeng Fanzhi est né en 1964 à Wuhan (Chine). Formé à l’Ecole des Beaux-Arts de sa ville natale, il découvre durant ces années d’enseignement l’art contemporain, chinois et occidental. Nourri par ces influences et soucieux de connaître un contexte plus effervescent, il part s’installer en 1993 à Pékin où il vit et travaille depuis. Commissariat : Directeur : Fabrice Hergott Commissariat : François Michaud, avec la collaboration de Marine Guyé Conseiller scientifique : Henry Périer Architecture : Jean-Michel Rousseau, Marine Marchand Médias : Entretien avec le commissaire dans cette vidéo : Exposition Zeng Fanzhi - Musée d'Art Moderne de... par paris_musees L’exposition est réalisée avec le soutien de la Fondation Yuz. Lien billetterie en ligne: http://b12-gat.apps.paris.fr/accueil.aspx
  • Zeng Fanzhi
    Langue Français Type de l'expo: LocalBandeau haut: Date début: Vendredi, octobre 18, 2013Date fin: Dimanche, février 16, 2014Chapeau: Première rétrospective française du peintre chinois Zeng Fanzhi du 18 octobre 2013 au 16 février 2014. Aussi bien reconnu par les collectionneurs que par le milieu institutionnel, <strong>Zeng Fanzhi utilise depuis les années 1990 un langage original, marqué par son évidente filiation à l’art asiatique ainsi que par les nombreuses influences occidentales parvenues jusqu’à lui.</strong> C’est au travers de cette écriture totale que le regardeur se souvient de la tradition du paysage dans la peinture chinoise, tout autant qu’il pense à Warhol, Bacon, Balthus ou Pollock. Cependant, l’œuvre de Zeng Fanzhi peut difficilement être réduite à une assimilation de parangons traditionnels et modernistes. En ayant multiplié les styles et les thématiques, l’artiste fait preuve d’une volonté de recherche, tant picturale qu’intellectuelle, et d’une technique contrôlée. La confrontation à ces toiles laisse le spectateur seul face à une infinité, comme une étreinte dans le monde intérieur de l’artiste.Texte: L’œuvre de Zeng Fanzhi mélange histoire de la Chine et histoire personnelle. Ses souvenirs de jeunesse, lorsqu’il vivait près de l’hôpital de Wuhan, marque la première série de toiles qui représentent opérations, salles d’attente, viandes et corps dévêtus. D’autres toiles des années 2000 rappellent le passé politique de la Chine, comme Tian’An Men (2004) où l’on reconnaît Mao. Et si les tableaux appartenant aux Mask Series sont encore sous l’influence du Pop Art, les récents portraits et paysages s’approchent d’une abstraction plus sombre. Ces polyptyques gigantesques, barrés de ronces d’où fourmillent animaux et corps humains, sont d’un expressionnisme contenu qui se réfère à la peinture allemande et en particulier à celle de Dürer. Cette exposition est l’occasion de découvrir l’ensemble de la carrière de Zeng Fanzhi, à travers un accrochage à rebours, d’une quarantaine de toiles et de sculptures de 2013 à 1990. À la suite de plusieurs expositions monographiques (The National Gallery for Foreign Art, Sofia, 2010 ; Rockbund Art Museum, Shanghai, 2010 ; Francisco Godia Foundation, Barcelone, 2009 ; Musée d’Art Moderne de Saint-Etienne Métropole, France, 2007), le Musée d’Art moderne de la Ville de Paris propose une lecture de cet oeuvre conçue en étroite collaboration avec l’artiste. Biographie : Zeng Fanzhi est né en 1964 à Wuhan (Chine). Formé à l’Ecole des Beaux-Arts de sa ville natale, il découvre durant ces années d’enseignement l’art contemporain, chinois et occidental. Nourri par ces influences et soucieux de connaître un contexte plus effervescent, il part s’installer en 1993 à Pékin où il vit et travaille depuis. Commissariat : Directeur : Fabrice Hergott Commissariat : François Michaud, avec la collaboration de Marine Guyé Conseiller scientifique : Henry Périer Architecture : Jean-Michel Rousseau, Marine Marchand Médias : Entretien avec le commissaire dans cette vidéo : Exposition Zeng Fanzhi - Musée d'Art Moderne de... par paris_musees L’exposition est réalisée avec le soutien de la Fondation Yuz. Lien billetterie en ligne: http://b12-gat.apps.paris.fr/accueil.aspx
  • Zeng Fanzhi
    Langue Français Type de l'expo: LocalBandeau haut (Taille minimum de l'image : 1440x330 px): Date début: Vendredi, octobre 18, 2013Date fin: Dimanche, février 16, 2014Chapeau: Première rétrospective française du peintre chinois Zeng Fanzhi du 18 octobre 2013 au 16 février 2014. Aussi bien reconnu par les collectionneurs que par le milieu institutionnel, <strong>Zeng Fanzhi utilise depuis les années 1990 un langage original, marqué par son évidente filiation à l’art asiatique ainsi que par les nombreuses influences occidentales parvenues jusqu’à lui.</strong> C’est au travers de cette écriture totale que le regardeur se souvient de la tradition du paysage dans la peinture chinoise, tout autant qu’il pense à Warhol, Bacon, Balthus ou Pollock. Cependant, l’œuvre de Zeng Fanzhi peut difficilement être réduite à une assimilation de parangons traditionnels et modernistes. En ayant multiplié les styles et les thématiques, l’artiste fait preuve d’une volonté de recherche, tant picturale qu’intellectuelle, et d’une technique contrôlée. La confrontation à ces toiles laisse le spectateur seul face à une infinité, comme une étreinte dans le monde intérieur de l’artiste.Texte: L’œuvre de Zeng Fanzhi mélange histoire de la Chine et histoire personnelle. Ses souvenirs de jeunesse, lorsqu’il vivait près de l’hôpital de Wuhan, marque la première série de toiles qui représentent opérations, salles d’attente, viandes et corps dévêtus. D’autres toiles des années 2000 rappellent le passé politique de la Chine, comme Tian’An Men (2004) où l’on reconnaît Mao. Et si les tableaux appartenant aux Mask Series sont encore sous l’influence du Pop Art, les récents portraits et paysages s’approchent d’une abstraction plus sombre. Ces polyptyques gigantesques, barrés de ronces d’où fourmillent animaux et corps humains, sont d’un expressionnisme contenu qui se réfère à la peinture allemande et en particulier à celle de Dürer. Cette exposition est l’occasion de découvrir l’ensemble de la carrière de Zeng Fanzhi, à travers un accrochage à rebours, d’une quarantaine de toiles et de sculptures de 2013 à 1990. À la suite de plusieurs expositions monographiques (The National Gallery for Foreign Art, Sofia, 2010 ; Rockbund Art Museum, Shanghai, 2010 ; Francisco Godia Foundation, Barcelone, 2009 ; Musée d’Art Moderne de Saint-Etienne Métropole, France, 2007), le Musée d’Art moderne de la Ville de Paris propose une lecture de cet oeuvre conçue en étroite collaboration avec l’artiste. Biographie : Zeng Fanzhi est né en 1964 à Wuhan (Chine). Formé à l’Ecole des Beaux-Arts de sa ville natale, il découvre durant ces années d’enseignement l’art contemporain, chinois et occidental. Nourri par ces influences et soucieux de connaître un contexte plus effervescent, il part s’installer en 1993 à Pékin où il vit et travaille depuis. Commissariat : Directeur : Fabrice Hergott Commissariat : François Michaud, avec la collaboration de Marine Guyé Conseiller scientifique : Henry Périer Architecture : Jean-Michel Rousseau, Marine Marchand Médias : Entretien avec le commissaire dans cette vidéo : Exposition Zeng Fanzhi - Musée d'Art Moderne de... par paris_musees L’exposition est réalisée avec le soutien de la Fondation Yuz. Lien billetterie en ligne: http://b12-gat.apps.paris.fr/accueil.aspx
  • Regards · et si nous parlions d’art ? Co-Workers, Le réseau comme artiste
    Langue Français Réservation: NonPublic: AdultesEnfants / AdosTarifs: Gratuit pour les étudiants sur présentation de la carte d'étudiant. Descriptif:  Les étudiants sélectionnés ont eu la chance d’assister au montage de l’exposition, de rencontrer certains artistes ainsi que les nombreux acteurs mobilisés autour du projet. Lors des nocturnes R E G A R D S • Et si nous parlions d’art ?, les étudiants sont présents pour témoigner de leurs expériences en coulisses, pour partager leurs passions et leurs connaissances. Sur l’ensemble du parcours, ils discutent avec les visiteurs souhaitant échanger leurs impressions ou leurs interrogations sur les œuvres et les artistes. R E G A R D S • Et si nous parlions d’art ?, s’adressent à tous les visiteurs : amateurs, néophytes ou experts. La curiosité et le goût du partage sont les dénominateurs communs de ces soirées, favorisant ainsi les rencontres humaines et artistiques.   Soirée REGARDS à l'exposition Co-Workers... par paris_musees Type d'activité: AnimationsEvènementExposition: CO-WORKERSImage de prévisualisation: 
  • Regards · et si nous parlions d’art ? Co-Workers, Le réseau comme artiste
    Langue Français Réservation: NonPublic: AdultesEnfants / AdosTarifs: Gratuit pour les étudiants sur présentation de la carte d'étudiant. Descriptif: © Collectif Eponyme Les étudiants sélectionnés ont eu la chance d’assister au montage de l’exposition, de rencontrer certains artistes ainsi que les nombreux acteurs mobilisés autour du projet. Lors des nocturnes R E G A R D S • Et si nous parlions d’art ?, les étudiants sont présents pour témoigner de leurs expériences en coulisses, pour partager leurs passions et leurs connaissances. Sur l’ensemble du parcours, ils discutent avec les visiteurs souhaitant échanger leurs impressions ou leurs interrogations sur les œuvres et les artistes. R E G A R D S • Et si nous parlions d’art ?, s’adresse à tous les visiteurs : amateurs, néophytes ou experts. La curiosité et le goût du partage sont les dénominateurs communs de ces soirées, favorisant ainsi les rencontres humaines et artistiques.   Soirée REGARDS à l'exposition Co-Workers... par paris_musees Type d'activité: AnimationsEvènementExposition: CO-WORKERSImage de prévisualisation: 


Site Web

  • MAM Paris
  • slideshow javascript
  • MAM Paris
  • MAM Paris

cliquez ici pour notre sélection MAM Paris au meilleur prix



Articles liés

Code génétique de cette page


Search